Palmarès 2001

Joueurs de l'E.S.G.L. : Régis Carladous, Alain Derly, Daniel Derly, Didier Derly, Damien Dorangeville, Laurent Kyvel, Jérôme Singery.

Enfin des signes positifs dans le monde du polo-vélo :

Quatrième organisation nationale dans l'histoire du polo-vélo à Gervais-Lilas : celle de la Coupe d'Automne sur le stade de la Motte à Bobigny le 17 novembre.

Championnat International de Polo-vélo

Didier Derly (à gauche) sélectionné en équipe de France.Après avoir été organisé aux États-Unis, au Canada et en Inde, le Championnat International de Polo-vélo s'est déroulé au Hurlingham Park de Londres (Royaume Uni) sous la conduite de la Bicycle Polo Association of Great Britain avec les toutes nouvelles règles internationales.

Véritable championnat du monde, cette compétition a réuni l'équipe canadienne de la Jericho Cycle Polo Association, les joueurs de l'American Bicycle Polo Association venus de Richland, deux équipes britanniques des Chelsea Pedalers, les Allemands du Hamburger Polo Club, l'équipe nationale d'Inde, l'équipe de France (une sélection nationale des meilleurs joueurs français) et l'E.S.G.L. entre le 25 et le 27 juillet 2001.

Laurent Kyvel, Jérôme Singery, Régis Carladous, Daniel Derly, Damien Dorangeville et Alain Derly ont représenté Le Pré-St-Gervais et Les Lilas à Londres !Pour la première fois dans l'histoire du polo-vélo, deux équipes françaises ont participé au Championnat International de Polo-vélo, organisé sous l'égide de l'International Bicycle Polo Federation.

L'équipe de France était composée de trois joueurs du V.C. Frileuse-Sanvic (Jean-Michaël Languille, Jean-Pierre et Stéphane Malandain), de deux joueurs des Pédales Varengevillaises (Sébastien Masurier et Stéphane Paris) et d'un joueur de l'E.S.G.L. (Didier Derly).

Quant à l'équipe de l'E.S.G.L., elle contenait des joueurs ayant été en Inde en 2000 (Régis Carladous, Daniel Derly, Damien Dorangeville et Laurent Kyvel) et deux nouveaux au niveau international (Alain Derly et Jérôme Singery).

Après avoir pris au passage les joueurs normands de l'équipe de France à St-Pierre de Varengeville et au Havre, les Verts ont embarqué sur le ferry en direction de Portsmouth.

Arrivé à Londres, tout le monde a pu prendre contact avec le terrain du Hurlingham Park de Londres ainsi qu'avec quelques joueurs anglais, indiens, américain et canadiens. Retrouvailles pour la majorité des joueurs de Gervais-Lilas, découvertes pour les joueurs de l'équipe de France...

Lors d'une réunion préparatoire, l'organisateur nous a appris que la Malaisie, initialement prévue, n'avait pas pu faire le déplacement, faute de financement suffisant. Afin de ne pas chambouler les groupes prévus, la Grande-Bretagne a donc présenté deux équipes.
De plus, les Allemands ne pouvaient pas arriver avant le midi du mercredi 25. L'ordre des matches initialement prévu a donc été modifié.

Les balles qui ont été utilisées pour le championnat étaient celles utilisées par l'United States Bicycle Polo Association.

Les groupes sont donc :

Groupe A

Groupe B

Inde
France
Chelsea P. "B"
Hamburger P.C.

Jericho C.P.A.
American B.P.A. - Richland
Chelsea P. "A"
E.S. Gervais-Lilas

 

Alain et Didier Derly (en bas à gauche) lors de la réunion de l&aposInternational Bicycle Polo Federation

Chaque vainqueur de match avait 2 points, chaque vaincu 0 point et chaque équipe auteur d'un match nul 1 point.

La journée a commencé en retard : le premier match (Jericho / Chelsea "A"), qui devait avoir lieu à 9 h, a débuté à 11 h 30. Les officiels de l'I.B.P.F. ont d'abord expliqué comment  interpréter certaines règles. Puis, ce fût la cérémonie d'ouverture où chaque capitaine a prêté serment pour son équipe afin de jouer selon les règles en vigueur et avec l'esprit sportif.

Ce retard posera de nombreux problèmes durant tout le tournoi, comme vous le verrez plus loin.

Heureusement, tout le championnat s'est déroulé sous un soleil de plomb, ce qui nous a permis de bronzer.
Oui, nous étions bien à Londres ! ;-)

Chelsea 1 (beige clair) - Jericho (rouge)

Daniel Derly, encore fringant la veille de ses 60 ans !En jouant leur premier match contre Richland, les Verts de l'E.S.G.L. retrouvaient ceux qui les avaient battus 6 à 1 l'an passé.

Très motivés, les Verts ont tenu la dragée haute aux Américains en les menant parfois au tableau d'affichage. Le score, très serré durant toute la partie, a finalement penché en faveur des Américains grâce à l'arbitrage. Mais en perdant 6 à 5, les Verts gardaient toutes leurs chances pour être parmi les deux premiers de leur groupe.

Nous devions jouer notre deuxième match en fin de journée, mais l'organisateur devait libérer le terrain à 18 h. Notre match a donc été reporté au lendemain.

Didier Derly, arbitre international

De son côté, l'équipe de France (avec Didier Derly) devait jouer à 14 h. Elle attendra en vain, après plusieurs promesses et des décalages de matches, pour rencontrer Chelsea "B".

Mais il était hors de question que la France joue ses 3 matches le lendemain alors que d'autres solutions étaient possibles. Elles avaient été proposée par Alain Derly mais ont chaque fois été refusées par le Comité Technique de l'I.B.P.F.
Il a donc été convenu que l'équipe de
France ne jouerait que deux matches le lendemain (contre Chelsea "B" et Hambourg). On verrait ensuite pour le troisième match...

Didier Derly et Régis Carladous ont quand même été à la tâche en étant arbitres internationaux pour la première fois !

Du coup, les Richland et Chelsea "A" ont joué deux matches, tandis que la France et Chelsea "B" n'avaient pas encore joué !

Les résultats du jour ont été les suivants :
Groupe A Groupe B

Inde / Hambourg : 11 - 4

Jericho / Chelsea "A" : 5 - 3
E.S.G.L. /
Richland : 5 - 6
Richland / Chelsea "A" : 11 - 6

Les positions provisoires dans les groupes étaient donc :

Groupe A Groupe B

1/ Inde : 2 points
2/
France et Chelsea "B" : 0 point
3/
Hambourg : 0 point (-7)

1/ Richland : 4 points
2/
Jericho : 2 points
3/ Gervais-Lilas : 0 point (-1)
4/ Chelsea "A" : 0 point (-7)

Jericho (rouge) vs Chelsea A (beige clair)

Progrès le 26 juillet : la journée a commencé avec moins de retard que la veille : seulement une demi-heure...

Didier Derly, le capitaine Jean-Michaël Languille et Jean-Pierre Malandain à l'oeuvre contre Chelsea B

Les joueurs de l'équipe de France, parmi lesquels Didier Derly, étaient très motivés de bon matin.

Les Anglais de Chelsea "B" l'ont compris à leur dépend : 12-2.
Les Bleus n'ont pas fait dans le détail !

Ils en ont profiter pour peaufiner leur jeu collectif en faisant rentrer tous les joueurs de l'équipe au fur et à mesure des "chuckers".

Bien leur en a pris, car contre Hambourg, ce fût une autre histoire.

Même si le résultat est positif (5-3 pour les Français), les Allemands ont un peu bousculé les Français aussi bien par leur présence très physique que par leur magnifique toucher de balle.

Il faut dire qu'ils sont joueurs de polo à cheval, ce qui se remarque de suite.

Un Vert, Laurent Kyvel, encourage les Bleus (Didier Derly et Sébastien Masurier) à la mi-temps.

Les Verts de l'ESGL, de leur côté, n'ont encaissé que deux buts face à Jericho et en ont marqué deux aussi.
Fort bien, me direz-vous ?
Et bien non, car nous nous sommes pris deux buts de pénalité injustifiés par les arbitres ! Mais les arbitres font parti du jeu...

Laurent Kyvel, Jérôme Singery, Régis Carladous, Daniel Derly, Damien Dorangeville et Alain Derly

Du coup, en perdant 4 à 2, nous n'avions plus aucune chance de figurer parmi les deux premiers de notre groupe afin de disputer les demi-finales des vainqueurs.

De ce fait, le match contre Chelsea "A" ne présentant pas beaucoup d'enjeu, ceux qui n'étaient que peu ou pas entrés sur le terrain lors des deux premiers matches (Damien Dorangeville, Jérôme Singery et Daniel Derly) ont profité un peu plus de la fête.

Et en ne s'inclinant que par 5 buts à 2, ils ont fait mieux que de la figuration face à certains joueurs anglais qui jouent habituellement au polo à cheval !

Jérôme Singery pour sa première expérience internationale

Côté organisation, le retard de la veille aura été fatal au 3ème match de l'équipe de France contre l'Inde : ces deux équipes ayant gagné leur deux premiers matches, elles sont forcément première et deuxième de leur groupe. Et comme l'organisation a refusé de jouer les finales le samedi, il a été décidé de ne pas jouer ce match.
Du coup, l'équipe de
France a terminé deuxième de son groupe au goal-average.

Les résultats du jour ont été les suivants :
Groupe A Groupe B

France / Chelsea "B" : 12 - 2
Chelsea "B" /
Hambourg : 5 - 5
Inde / Chelsea "B" : 19 - 1
France / Hambourg : 5 - 3
France / Inde : non joué

E.S.G.L. / Jericho : 2 - 4
E.S.G.L. / Chelsea "A" : 2 - 5
Jericho / Richland : 5 - 4

Les positions définitives dans les groupes sont donc :

Groupe A Groupe B

1/ Inde : 4 points (+25)
2/
France : 4 points (+12)
3/
Hambourg : 1 point (-9)
4/ Chelsea "B" : 1 point (-28)

1/ Jericho : 6 points (+5)
2/
Richland : 4 points (+5)
3/ Chelsea "A" : 2 points (-4)
4/ Gervais-Lilas : 0 point (-6)

Didier Derly en mouvement contre Chelsea B

Les 60 ans de Daniel Derly

Note sympathique : toutes les équipes ont repris en coeur un "Happy birthday" à l'attention de Daniel Derly qui a fêté ce jour-là ces 60 ans !
Le soir, toute l'équipe de Gervais-Lilas s'est retrouvée au restaurant pour fêter ça.

La dernière journée du 27 juillet devait voir se jouer les demi-finales et les finales du 4ème Championnat International de Polo-vélo.
Ainsi, selon les classements des deux groupes, se sont déroulés les matches suivant :

  • France - Jericho
  • Hambourg - Gervais-Lilas
  • Chelsea "B" - Chelsea "A".
  • En jouant la demi-finale des perdants, les Verts de l'équipe de l'E.S.G.L. visaient la finale pour la 5ème place. Mais les Allemands aussi.

    Gervais-Lilas - Hambourg (1ère demi-finale des perdants)

    Et l'on a vraiment tout fait pour battre nos cousins Germains. Mais, outre un superbe touché de balle et une bonne organisation, ils avaient un avantage de taille (sans jeux de mot...) : les arbitres semblaient avec eux. On n'a donc rien pu faire contre des buts de pénalités et des fautes redécouvertes dans les règles du jeu et nouvellement sifflées lors de ce match.

    En s'inclinant de justesse par 4 à 3, nous étions donc interdits de finales pour la cinquième place.

    Régis Carladous aura tout tenté face à la grande taille des Allemands.

    L'E.S.G.L. dans les starting-blocks du championnat du monde 2001 !

    Alain Derly a accepté de porter le maillot écossais lors d'une démonstration avec les règles britaniquesIl était probablement dit qu'il n'y aurait pas deux équipes françaises parmi les meilleures... :-(

    Dans la deuxième demi-finale des perdants, Chelsea "A" a battu facilement Chelsea "B" par 3 buts à 1. Il est à noter que les deux équipes ont été autorisées à jouer avec les règles de la Bicycle Polo Association of Great Britain et que Chelsea "B" a sportivement invité Alain Derly à jouer avec eux contre Chelsea "A".

    L'organisateur n'ayant pas prévu de finale pour déterminer la place de 7ème, l'E.S.G.L. termine devant Chelsea "B" au goal-average (-8 pour l'E.S.G.L. contre -32 pour Chelsea "B" sur l'ensemble de la compétition).

    De son côté, l'équipe de France n'était pas mieux loties par l'arbitrage. Mais elle s'en tirait mieux en restant mobilisée à chaque instant face à une équipe canadienne vice-championne internationale en 2000.

    France - Jericho (demi-finale)

    Le score était des plus serrés. A tel point qu'à deux minutes de la fin, le Canada ne menait que par 4 à 3 et que la france bénéficiait d'un coup franc à 10 mètres de la ligne de but canadienne, mais sur le côté.

    Et là, les arbitres n'ont pas indiqué, contrairement à ce qu'ils faisaient avec les autres équipes (probablement à cause de la barrière de la langue), que les Français pouvaient déplacer la balle au centre des poteaux adversaires à 15 mètres... Pris par le temps et l'enjeu, Didier Derly s'est sans doute un peu précipité et à raté son tir.

    Mais la balle a aussitôt été reprise par le Canada qui en a profité pour visser définitivement le score à 5-3.

    Didier Derly face aux géants canadiens

    L'amertume était grande dans le camps français. Des larmes ont coulé.
    Les médailles d'or et d'argent s'étaient envolées en une minute.

    Pour déterminer la 5ème place, Hambourg a rencontré Chelsea "A" et l'a logiquement battu sur le score de 6 à 2.

    Afin d'obtenir la médaille de bronze, les Bleus ont su se motiver à nouveau pour affronter Richland.

    A.B.P.A. Richland / France (finale pour la 3ème place)

    C'était un peu une revanche qu'allait vivre Didier Derly, dont l'équipe (Gervais-Lilas), l'an passé à New Delhi, avait échoué contre ces mêmes joueurs par 6 buts à 1 lors du dernier match décisif pour la médaille de bronze 2000.

    Les Bleus étaient plus motivés que jamais : après 10 minutes de jeu, ils menaient déjà 6 à 1 ! Un joueur américain s'est un peu énervé contre tant de supériorité, sans gravité.

    Mais le score final parle de lui-même : en battant Richland par 13 buts à 3, les Français auraient mérité d'être en finale à la place des Canadiens, eux qui n'avaient battu les Américains que par 5 buts à 4 la veille. Mais il aurait fallu battre Jericho...

    Le Gervaisien Didier Derly, très rapide face à l'A.B.P.A.

    Quant aux Indiens, vainqueurs sans problème de Richland 8-3 en demi-finale, ils ont dû déployer toute leur technique face à Jericho en finale.

    Imaginez la surprise : Jericho avaient perdu 13 à 3 l'an passé en finale. Et là, à Londres, les Indiens ont été menés au score de 2 buts face à ces mêmes Canadiens !

    Il a fallu une ultime erreur d'arbitrage pour que l'Inde, revenue au score 7 partout, emporte le titre en bénéficiant d'un but de pénalité fort litigieux à la dernière minute. 8-7 pour l'Inde, donc, une quatrième fois championne du monde.

    Les résultats du jour ont été les suivants :
    Demi-finales Finales
    Demi-finales des perdants :
    E.S.G.L. /
    Hambourg : 3 - 4
    Chelsea "A" / Chelsea "B" : 3 - 1

    Demi-finales des gagnants :
    Inde / Richland : 8 - 3
    France / Jericho : 3 - 5

    places de 5ème et 6ème :
    Hambourg / Chelsea "A" : 6 - 2

    places de 3ème et 4ème :
    France / Richland : 13 - 3

    places de 1er et 2ème :
    Inde / Jericho : 8 - 7

    Tir de Régis Carladous

    Classement final

    Les deux équipes françaises réunies lors de la cérémonie de clôture.

    L'Inde a donc continué de dominer le polo-vélo mondial, comme elle le fait depuis 1996.

    1/ Inde
    2/
    Jericho C.P.A. (Canada)
    3/
    France
    4/
    American B.P.A. - Richland (Etats-Unis d'Amérique)
    5/
    Hamburger P.C. (Allemagne)
    6/ Chelsea Pedalers "A" (Grande Bretagne)
    7/ E.S. Gervais-Lilas (France)
    8/ Chelsea Pedalers "B" (Grande Bretagne)

    L'Inde est-elle vraiment imbattable ?

     

    Didier Derly, très heureux de sa médaille de bronze Jean-Mickaël Languille, Stéphane Malandain, Stéphane Paris et Jean-Pierre Malandain lors de la remise des récompenses

    On a quand même trouvé le temps de visiter Londres le samedi avant notre départ le dimanche matin. Et sous le soleil ! :-)

    Les deux équipes de France devant la cathédrale St-Paul Big Ben Tower Bridge

    Championnat de France senior

    Laurent Kyvel à l'attaqueLors des phases qualificatives, nous avions gagné le match retour aux Lilas face à Pessac et fais match nul contre St-Pierre de Varengeville sur leur terrain avec seulement 4 joueurs !

    De ce fait, nous avions terminé 3ème des phases qualificatives pour la première fois de notre histoire !

    le capitaine Didier Derly

    Mais pour la quatrième année consécutive, l'E.S.G.L. a décroché la 4ème place du championnat de France lors de la phase finale derrière le V.C. Frileuse-Sanvic, les Pédales Varengevillaises 1 et l'A.S.C. Pessac Alouette et devant les Pédales Varengevillaises 2.

    Didier Derly, Régis Carladous, Jérôme Singery (caché), Laurent Kyvel, Damien Dorangeville et Prisca Kyvel-Chevalier en ballade au Havre.

    Après nous être inclinés 19-7 le 9 juin en demi-finale face aux futurs champions de France, le V.C. Frileuse-Sanvic, il a quand même fallu aller jusqu'aux prolongations face à Pessac en petite finale le 10 juin pour que nous nous inclinions par 5 buts à 4 (4-4 après le temps réglementaire).

    Régis Carladous et Didier Derly en action

    Finale pour la place de 3ème : Pessac Alouette vs Gervais-Lilas
    But de Pessac malgré 5 Verts en défense

    3ème Coupe d'Automne

    Lors de la Coupe d'Automne 2001 que nous organisions à Bobigny le 17 novembre, nous avons terminé 3ème derrière le V.C. Frileuse-Sanvic et le C.S. Pantin et devant les équipes "1" et "2" des Pédales Varengevillaises après avoir été battu par 3 à 1 par Frileuse-Sanvic et après avoir battu Pantin 1-0 et les P.V. 1 par 2 buts à 1.

    Journées "polo-vélo" des écoles de vélo d'Ile-de-France

    Le 14 avril 2001, l'ESGL a organisé une journée "Découverte du polo-vélo" pour les écoles de vélo d'Ile-de-France sur le Parc des Sports des Lilas (boulevard Jean Jaurès).

    Un article sur cette journée d'initiation est paru dans "L'Ile-de-France Cycliste" le 27 avril 2001.

    Une seconde journée s'est déroulée le samedi 30 juin, toujours sur le Parc des Sports des Lilas.

    ESGL, PAC et Croix Rouge

    Des jeunes cyclistes du Parisis Athletic Club et de l'E.S.G.L. sont venus joyeusement découvrir le polo-vélo. Même la Croix-Rouge a tenté l'expérience !

    Vianey en action

    Autres événements

    Le 3 janvier, la radio d'autoroute 107.7 F.M. a interviewé en direct Alain Derly.

    Le 7 janvier, c'était sur France Inter qu'Alain Derly était interviewé, toujours en direct.

    Le 20 mars a été diffusé sur France 2 la troisième démonstration de polo-vélo sur le plateau de "Qui est qui ?", émission animée par Marie-Ange Nardy. Didier Derly, à son tour, faisait partie des six candidats dont on devait trouver l'activité.

    Le jeudi 19 avril, nous avons tourné aux Lilas pour une émission produite par Réservoir Prod' (Jean-Luc Delarue) : "Tous Égaux". Cet enregistrement est passé sur France 3 le lundi 4 juin à 20 h 30, juste après "Le Journal de Roland Garros".

    Un autre tournage a eu lieu le lundi 30 avril pour l'émission "Bi6clette " (émission diffusée sur M6 et servant de support à La Fête du Vélo , sponsorisée par Lipton Ice Tea) et a été diffusé deux fois le vendredi 11 mai (à 13 h 30 et à 18 h 15).

    Le mardi 1er mai, l'E.S.G.L. a fait une démonstration de polo-vélo lors de la deuxième manche de la Coupe d'Ile-de-France de VTT cross-country au Charnoy de Guérard (Seine-et-Marne). Le C.C. Pommeuse nous a gentiment accueilli afin que les vététistes de tout poil (même les spectateurs) essaient le polo-vélo avec leur VTT toute la journée.
    Malheureusement, il a trop plu.

    A l'occasion de La Fête du Vélo, le 3 juin, vous avez pu nous retrouver sur la Grand'place de Roubaix pour une démonstration et essayer le polo-vélo toute la journée ! Et le 4 juin, c'est sur la place de l'Hôtel de ville de Paris que vous avez essayé à ce sport fantastique qu'est le polo-vélo.
    Un serveur était dédié à
    La Fête du Vélo sur l'Internet : www.feteduvelo.com.

    Le dimanche 17 juin, nous avons fait une démonstration de polo-vélo à La Grande Paroisse (Seine-et-Marne) lors du Championnat d'Ile-de-France de VTT cross-country, en collaboration avec l'organisateur (U.S. Melun).

    Le championnat international de polo-vélo à Londres a donné lieu a un passage télé sur la B.B.C. le 26 juillet et à l'enregistrement d'un reportage avec les deux équipes de France à St-Pierre de Varengeville diffusé le 7 août dans le "19-20" sur France 3.

    Le dimanche 9 septembre, une démonstration de polo-vélo a eu lieu au stade de Thorigny entre 10 h et 18 h à l'occasion de la dernière manche de la Coupe d'Ile-de-France de VTT cross country organisée par l'E.C. Boucles de la Marne.

    Le samedi 15 septembre, un match de démonstration a eu lieu l'après-midi sur le stade de Combs-la-Ville en collaboration avec la Pédale Combslavillaise.

    Enfin, le lundi 5 novembre, Daniel et Didier Derly ainsi que Jérôme Singery ont été interviewés en direct dans "Le Drive" sur Sport O'F.M. (99.9 MHz en Ile-de-France).

    1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989 - 1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013

    sommaire - actualités - contacts - l'équipe - liens - médias
    palmarès et histoire de l'ESGL - plan du site - règles du jeu - rendez-vous